•   +32 496.87.07.90
  •   contact@oxygene.be
Awesome Image
Ecrit par

Des réfugiés chez les sinistrés !

Des réfugiés afghans arrivent à Spa sans encadrement : Sophie Delettre  fulmine ! - Vedia, television locale de la region de Verviers

La presse se l'écho d'une situation ubuesque : des réfugiés afghans sont actuellement hébergés à Spa, sans le moindre encadrement. La bourgmestre, mise devant le fait accompli, est furieuse d'autant qu'ils ont dû être pris en charge... par des sinistrés des inondations ! 
Ce lundi, 27 Afghans sont ainsi arrivés au Centre de villégiature et de loisirs de la Défense (OCASC). À la surprise des autorités politiques spadoises, ces réfugiés - des familles avec de nombreux enfants - n’étaient pas du tout encadrés par Fedasil. Ils ont donc dû être accueillis et même nourris par des sinistrés des inondations, également hébergés sur place précise la Ville. « Ces réfugiés ont été déposés à Spa et ont été livrés à eux-mêmes, dénonce la bourgmestre. J’ai immédiatement contacté une ASBL active dans notre région afin de leur procurer des vivres, de quoi se laver et de quoi habiller les familles, ce qui n'a rien d'évident quand on sait qu’un bon nombre de mes concitoyens se trouvent également au bord du gouffre suite aux sinistres encourus au mois de juillet. Comme si la situation n’était pas déjà suffisamment compliquée avec la Covid, les inondations et la charge de travail supplémentaire suite à l’ouverture d’un nouveau centre d’accueil à Sol Cress et ses 200 demandeurs d’asile, j’apprends que 86 nouvelles personnes devraient encore prochainement arriver à l’OCASC, s'emporte Sophie Delettre. Si ces dernières sont aussi bien encadrées que celles arrivées lundi, ce sera la catastrophe totale ! »
La bourgmestre de Spa a interpelé le secrétaire d’État Sammy Mahdi et averti la députée fédérale eupenoise Kattrin Jadin. Cette dernière s'étonne : « Bien que la situation en Afghanistan soit très délicate en ce moment et que nous comprenons le rapatriement de familles afghanes qui craignent la mort dans leur pays d’origine, l’option de relocaliser ces réfugiés à Spa, commune frappée par les récentes inondations, n’est dans le contexte actuel pas concevable ! La Ville de Spa a déjà largement atteint ses limites de capacité d’accueil après l’ouverture du nouveau centre, et Fedasil n'est même pas encore sur place. Je ne manquerai pas de faire part de cette situation scandaleuse au secrétaire d’État à l’Asile et la Migration lors de la commission spéciale prévue ce jeudi à la Chambre au sujet de la mission belge en Afghanistan. »
Sollicité par l'agence Belga, le cabinet de Sammy Mahdi parle, lui, de «confusion, car il existe également un centre d’accueil à Spa». « Comme cela a déjà été dit à plusieurs reprises, l’accueil des personnes ayant travaillé pour la Défense est assuré par la Défense », rappelle la porte-parole du secrétaire d'Etat, qui invite la bourgmestre à prendre contact avec l’armée. « Ces 27 personnes n’ont pas été affectées à un lieu d’accueil via Fedasil. Au cas où un soutien serait nécessaire pour l’orientation, Fedasil est toutefois disposé à le faire ». L'accueil de familles afghanes au centre Vecqueterre du service social de la Défense à Spa est une "solution temporaire", indique pour sa part une source proche de la Défense, qui assure que le cabinet de la bourgmestre spadoise avait été contacté avant l'arrivée de ces personnes ayant fui l'Afghanistan après la prise de pouvoir par les talibans.
Bref, un beau cafouillage, qui pourrait prêter à sourire s'il n'impliquait pas des hommes, femmes et enfants ayant déjà presque tout perdu et qu'on se renvoie telles des boules de flipper. Consternant. 

Catégorie : Le fil d’actualité